Where Science meets Society

Précieuse, mais menacée : la recherche fondamentale en Suisse

Grundlagenforschung3

Ce 18 juin dernier, dans la Wildt’schen Haus à Bâle, la deuxième Science Night 2015 s’est attachée à la valeur du savoir. Une valeur incommensurable pour un pays pauvre en matières premières comme la Suisse.  Sens et objectif de la recherche fondamentale sont cependant régulièrement remis en question par le grand public. Les quelque 90 invités de l’évènement affichant complet étaient suspendus aux lèvres de la Prof. Dr Susan M. Gasser, directrice du Basler Friedrich Miescher Institute for Biomedical Research (FMI) et du Prof. Dr Michael Hengartner, recteur de l’université de Zurich.

Tout en convenant tous deux de l’excellence des conditions de recherche en Suisse, les orateurs ont en même temps souligné la nécessité de ne pas mettre en danger ces conditions par des mesures de politique sociale discutables, un consensus largement dominant lors de la table ronde consécutive dirigée par le Dr Stephan Mumenthaler, Head Economic and Swiss Public Affairs de Novartis.

GroupPhoto Novartis Science Night Basel 63 
 

Télécharger l’article

 

Retour 

Retour